Votre guide des bonus sportif : Tous les sites de paris en ligne légaux en France et comment obtenir leurs bonus

Quelles sont les parts de marché des bookmakers dans un domaine aussi concurrentiel que les paris sportifs ?

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)

Quelles sont les parts de marché des sites de paris sportifs ?

Le marché des paris sportifs sur internet a connu une croissance fulgurante au cours de ces dernières années. Portée notamment par l’Euro et les Jeux Olympiques en 2016, l’année 2017 a montré une nouvelle hausse de l’activité, avec un montant des mises enregistrées qui atteint les 2.510 millions d’euros, soit une hausse de plus de 20% par rapport à 2016.

2018 est d’ores et déjà annoncée comme une année record, entraînée par la Coupe du Monde en Russie et la victoire de la France qui ont suscité la frénésie chez les parieurs.

Ce gigantesque gâteau fait évidemment l’objet d’une féroce concurrence parmi les opérateurs de paris sportifs agrémentés par l’ARJEL. Pour grappiller des parts de marché ou asseoir leur domination, les bookmakers se battent à coups de campagnes de communication de grande envergure ou en proposant de nombreuses promotions (voir le comparatif des bonus de paris sportifs).

Malheureusement, peu de sites de paris sportifs communiquent leurs résultats et chiffres d’affaires. Malgré tout, nous avons tenté d’estimer la part de chacun d’entre eux pour vous brosser le portrait de la situation. Par conséquent, les parts de marché présentées ici ne sont que le fruit de suppositions et sont à prendre avec toutes les réserves qu’il convient.

En formidable progression ces dernières années, Unibet.fr est désormais  leader sur le marchéWinamax a fait une entrée fracassante dans le secteur et semble aujourd’hui  en mesure de disputer le leadership. Betclic.fr qui a pourtant longtemps écrasé la concurrence perd aujourd’hui du terrain, mais garde toutefois sa place sur le podium. Malgré un net recul ces dernières années, PMU.fr complète ce quatuor de tête qui truste à lui tout seul 80% des mises enregistrées.

Estimation des parts de marché des sites de paris sportifs en 2018

Aucune statistique officielle n’est disponible sur les parts de marché des bookmakers français, néanmoins, différentes sources permettent de les évaluer . Il s’agit donc d’une estimation des parts de marché des sites de paris sportifs en France pour l’année 2018. Tous les professionnels le confirment : l’écart entre les trois leaders, Betclic, Unibet et Winamax, s’est resserré au fil des mois.

Qui domine le marché des bookmakers ?

 

PMU, Bwin et la Française des jeux, ont vu leur part de marché plutôt diminuer. Quant à l’arrivée de PokerStars dans le monde des paris sportifs, elle n’a pas constitué le choc escompté. Le leader mondial du poker a bien ouvert un site, BetStars, juste avant l’Euro 2016, mais il est loin de connaitre le même succès que Winamax.

Un marché des paris sportifs en progression constante 

Le premier bilan trimestriel 2018 de l’ARJEL l’atteste, le secteur des paris sportifs sur internet se porte bien. Les Français parient donc de plus en plus et misent également sur d’avantages de sport avec de fortes progressions constatées dans les paris sur le tennis et le basket notamment (à titre d’exemple, le graphique ci-contre vous montre la répartition des mises par sport pour le 1er trimestre 2018).Les sports les plus pariés

Le marché des paris sportifs jouit ainsi d’une formidable effervescence. Le secteur est en constante croissance depuis de nombreuses années, mais un engouement particulier est né au moment de l’Euro 2016, grâce à l’excellent parcours de l’Équipe de France. L’événement a généré 235 millions d’euros de paris et représenté ainsi à lui tout seul plus de 10 % des mises de l’année 2016.

On pouvait craindre un ralentissement en 2017 qui ne bénéficiait pas d’un tel calendrier, mais l’activité n’a connu aucun essoufflement. Au contraire, l’Euro semble avoir creusé un sillage dans lequel se sont engouffrées la Ligue 1 et la Ligue des Champions. Les paris sur ces compétitions ont considérablement augmenté, également favorisés par l’impressionnant recrutement du PSG.

Avec la Coupe du Monde dans le viseur, l’année 2018 est partie sur les chapeaux de roues. L’ARJEL précise dans son rapport trimestriel : « Dans l’activité des paris sportifs, les mises générées au cours du trimestre s’élèvent à 847 millions d’euros, soit le plus haut montant enregistré sur un trimestre depuis l’ouverture du marché« .

Par conséquent, les bookmakers se livrent une véritable guerre pour attirer de nouveaux clients. Ils ont ainsi multiplié les promotions, augmenté le montant des bonus, proposé des côtes toujours plus attractives et intensifié les campagnes publicitaires. Ainsi, à l’image de Winamax et Patrick Bruel lors de la conquête du marché du poker, la collaboration entre Pierre Menès, célèbre consultant de Canal+ et l’opérateur Unibet illustre parfaitement cette situation hautement concurrentielle.

Cette concurrence acharnée profite évidemment aux utilisateurs. Les bookmakers, quant à eux, semblent avoir laissé quelques plumes dans la bataille, comme le juge Stéphane Pallez, président de la Française des jeux : « Le marché a été compétitif au-delà du raisonnable ».

En effet, le taux de redistribution des mises a considérablement augmenté, passant de 82% en 2014 à 87% au paroxysme de la bataille, c’est à dire au mois d’avril et mai 2016, dans les semaines précédant l’Euro. Les opérateurs ont décidé de franchir sciemment les limites imposées par l’ARJEL qui prévoit un plafond annuel de 85% mises rendues.

Certains sites pourraient même se voir traduits devant la commission de sanctions pour « manquement aux règles du jeu ». Cela s’est déjà produit par le passé et entraîné parfois la fermeture du site (consultez notre article sur les bookmakers agréés par l’ARJEL et les sites aujourd’hui disparus).

« Depuis quelques semaines, il y a une forme de désarmement, tout le monde se calme », déclarait en 2016 Emmanuel de Rohan-Chabot, patron de ZEbet, « les cotes deviennent moins attrayantes« .

« Le marché des paris sportifs est en très forte croissance en France »

Quelques précisions sur les principaux opérateurs

Unibet continue de progresser dans le marché des paris sportifsEstimé à la première place de notre classement des parts de marché, Unibet a réalisé une progression fulgurante pour déloger Betclic, leader historique depuis l’ouverture des paris en ligne. 

En queue de peloton durant les premières années de régulation, Unibet s’est même retiré un temps avant de revenir en 2011.  En 2012, l’opérateur ne possédait que 3% de part de marché et prospère maintenant au-delà  des 20%. Pour connaître une telle croissance, Unibet a considérablement travaillé son image, en recrutant notamment Pierre Mènes, le célèbre consultant de Canal + et s’est forgé au fil des années la réputation de proposer les meilleures côtes.

Julien Brun, PDG d’Unibet France tient à d’ailleurs à souligner :  « Depuis des années, nous progressons deux à trois fois plus vite que le marché« .

Si vous souhaitez ouvrir votre compte sur http://www.unibet.fr/sport, un bonus sport de 100 euros vous attend pour vous accueillir. Celui-ci prend la forme du traditionnel pari remboursé s’il est perdant, rendez-vous sur cette page pour de plus amples informations.

le marché des bookmakers doit compter à présent avec WinamaxAprès avoir limité son activité au poker durant les premières années ARJEL, Winamax a fait une entrée significative dans le secteur des paris sportifs en 2014. Fort de son statut de leader incontesté du poker.fr avec plus de 400.000 joueurs inscrits, l’opérateur dispose de moyens conséquents et ne lésine pas sur les campagnes de communication. 

Ainsi, Alexandre Roos et Christophe Schaming patrons de l’enseigne, ont senti le vent tourner et décidé d’investir le marché. Succès retentissant, car nous estimons la part de marché de Winamax à environ 19%, et une seconde place sur le podium après seulement 4 ans d’activité.

Le fait d’ouvrir un compte sur https://www.winamax.fr/paris-sportifs vous permettra de bénéficier d’un bonus de 100 euros pour les paris sportifs. Il vous sera offert sous la forme classique de votre 1er pari remboursé s’il est perdant (consultez le détail des conditions).

Betclic reste le numéro 1 des bookmakersLoin de son hégémonie passée, Betclic occupe maintenant la troisième place avec environ 19% de part de marché. Selon ses propres dires, l’entreprise ne s’est pas suffisamment adaptée au phénomène des paris mobile.

Nicolas Béraud (ex-patron du groupe qui vient de reprendre les commandes de la société) déclare à ce sujet :  « En 2011 quand j’ai quitté Betclic, 10% des paris se faisaient sur mobile. Fin 2016, le chiffre était passé à 70%. Tout le secteur a basculé vers le mobile, mais Betclic n’a pas suivi assez rapidement ».

Toutefois, la section sport de Betclic affiche encore des chiffres plutôt satisfaisants qui s’expliquent par une politique de recrutement efficace ainsi qu’une résistance efficiente à la guerre des côtes imposées notamment par Unibet et Winamax. 

En ouvrant un compte sur http://www.betclic.fr/, vous profiterez d’un bonus sport de 50 euros qui occupe la première place de notre comparatif. Pour connaitre tous les détails et conditions du bonus de bienvenue de Betclic, rendez-vous sur notre page test.

Part de marché bookmaker pour ZEbet Derrière les 3 ogres du secteur, Zebet semble tirer son épingle du jeu et se détache peu à peu des « petits » opérateurs. Selon Emmanuel Rohan Chabot président et fondateur du groupe, Zebet a multiplié son chiffre d’affaires par 4 en l’espace de 2 ans à peine et représente désormais entre 9 et 10% du marché. Le bookmaker profite d’une croissance constante plus rapide que celle du marché lui-même.

Après avoir mis en place une nouvelle stratégie de conquête client en 2015, à l’image des grilles sportives, ZEbet récolte à présent le fruit de ses efforts et devrait poursuivre sa conquête au cours des prochaines années.

Pour accueillir ses nouveaux clients sur http://www.zebet.fr/, l’opérateur offre un bonus sport qui possède un montant alléchant de 150 euros. Toutefois, celui-ci est plus complexe par rapport aux offres concurrentes, car il est morcelé en 5 parties distinctes qui vous seront versées au fil de vos paris (suivez ce lien pour accéder à toutes les explications en détail).

La part de marché de PMU chez les bookmakers

Depuis la loi de régulation des jeux en ligne, l’opérateur de paris hippiques a fait des paris sportifs et du poker son vecteur de développement prioritaire. Après avoir connu un franc succès au cours de ses premières années d’existence, atteignant même les 25% de part de marché, PMU.fr semble à présent marquer le pas, victime surtout de la montée en puissance d’Unibet et de Winamax.

Ainsi, la part estimée de PMU se situe désormais sous la barre des 10% ce qui lui permet tout juste de rester l’un des principaux acteurs des paris sportifs sur internet.

Pour toute inscription sur http://paris-sportifs.pmu.fr/, vous bénéficierez d’une offre de bienvenue de 100 euros qui vous sera attribué sous une forme originale : Le remboursement de 25% du montant de vos paris pendant 2 mois (voir le détail complet).

Bwin perd constamment des parts de marchéAncien cador du marché des paris sportifs français, à la lutte avec Betclic pour le leadership au cours des premières années de régulation, Bwin connait désormais une période de déclin pour ne pas dire de chute. Par le jeu des vases communicants, le succès de l’un fait l’échec de l’autre et Bwin a forcément beaucoup souffert de la progression spectaculaire d’Unibet et de l’entrée de Winamax.

Depuis maintenant quelques années, Bwin.fr n’a que peu investi dans la communication et peine par conséquent à faire venir de nouveaux clients. Ainsi, nous estimons aujourd’hui la part de marché de Bwin à environ 7%. 

Pour autant, Bwin.fr demeure un opérateur fiable et offre pour toute nouvelle ouverture de compte un bonus sport traditionnel de 107 euros sous la forme de votre 1er pari remboursé s’il est perdant (toutes les infos). Pour en profiter, rendez-vous sur http://www.bwin.fr/.

ParionsSport a perdu des parts de marché ces derniers moisA l’image de la réussite de PMU.fr, le site de paris sportifs de la Française des jeux, ParionsSport avait tout pour faire partie des leaders du marché après la loi de régulation du marché de 2008. En réalité, ParionSport n’est jamais parvenu à s’imposer, bien au contraire et son activité décroit de façon constante.

En cause, une offre de moins en moins attractive par rapport à la concurrence. Il est par exemple impossible sur ParionsSport de regarder un match en direct après avoir placé un pari. Bien que l’opérateur n’ai communiqué aucun chiffre sur ses résultats, notre estimation ne leur donne guère plus de 5% de part de marché, malgré les nombreux efforts de communication consentis par l’enseigne.

En ouvrant un compte sur https://www.enligne.parionssport.fdj.fr/, vous aurez tout de même accès à un bonus de bienvenue intéressant d’un montant de 150 euros attribué sous la forme des premiers paris remboursés à 80% s’ils sont perdants (voir les explications).

quelle est la part de marché de Betstars ?PokerStars, le numéro 1 mondial du poker a lancé sa plateforme de paris sportifs en 2016, à l’occasion de l’Euro disputé en France. BetStars est ainsi le tout dernier opérateur à avoir reçu son agrément ARJEL.

Ces dernières années, le secteur du poker en ligne s’est considérablement ralenti en France, pour ne pas dire dépeuplé. Ainsi, à la manière de Winamax, Betstars a été créé afin diversifier l’activité.

Désormais, l’opérateur semble faire sa place peu à peu et occupe environ 5% du marché, et ce en dépit de campagne de communication de grande envergure. BetStars profite évidemment de la solide base de joueurs possédant déjà un compte poker pour s’implanter.

Pour toute création d’un compte, BetStars offre 100 euros de bonus. En vous inscrivant, vous profiterez du remboursement de votre premier pari jusqu’à 50 euros s’il est perdant, de 20 euros de tickets paris et de 30 euros pour jouer au poker (retrouvez les conditions complètes sur cette page ). Pour bénéficier de cette offre, rendez-vous sur https://www.betstars.fr/.

Laisser une réponse