Votre guide des bonus sportif : Tous les sites de paris en ligne légaux en France et comment obtenir leurs bonus

Parier sur le sport : quelles sont les disciplines et les compétitions autorisées et interdites en France ?

Evenements sur lesquels on peut parier en FranceLa plupart des bookmakers agréés par l’ARJEL proposent une vingtaine de sports ouverts aux paris (voir sur cette page les différents types de paris sportifs). Toutefois, ce catalogue est amené à varier en fonction du calendrier. À la faveur de l’hiver ou des JO, certains sports sont disponibles comme le combiné nordique ou le skeleton. De la même manière, d’autres disciplines sont amenées à disparaître. Mais quels sont les sports et les compétitions sur lesquels il est légal de parier en France ?

La liste exacte n’est pas gravée dans le marbre : elle est établie par l’ARJEL en concertation avec les fédérations concernées, et mise à jour plusieurs fois par an. Les sports et les compétitions choisies doivent respecter un certain nombre de critères : nombre de parieurs potentiels, attractivité, organisateur agréé.

Quel que soit le sport, le tournoi ou le championnat qui vous intéresse, vous ne pourrez miser dessus que si vous avez un compte chez un bookmaker. Si vous n’êtes pas encore inscrit, prenez le temps de consulter notre comparateur de bonus à l’inscription afin de trouver l’offre de bienvenue idéale.

Qui décide de la liste des sports ouverts aux paris chez les bookmakers ?

Pour chaque sport, l’ARJEL définit la liste des compétitions sur lesquelles on peut parier. L’Autorité de Régulation des Jeux en Ligne se base sur le décret N° 2010-483 du 12 mai 2010 pour établir son catalogue. Ensuite, les bookmakers piochent dans l’inventaire ce qui les intéresse.

Selon le décret de 2010, pour qu’une compétition puisse être ouverte aux paris, il faut que l’organisateur soit :

  • Une fédération nationale (mentionné dans le code du sport à l’article L. 131-1)
  • OU une fédération internationale
  • OU un organisme sportif international
  • OU un organisateur de manifestation sportive français étant inscrit dans l’article L. 331-2 ou 331-5 (le consulter) du code du sport
  • OU l’organisateur d’une manifestation sportive légalement mise en place à l’étranger

Ensuite, certains critères viennent encadrer à la fois la compétition et les conditions de participation :

  • La réglementation doit contenir des dispositions sur la publicité des résultats
  • Les participants doivent avoir un âge minimum
  • La notoriété et l’enjeu de la compétition doivent pouvoir attirer un nombre minimum de parieurs

Les dispositions ci-dessus sont volontairement générales. Les critères précis sont définis conjointement par l’ARJEL et la fédération sportive en question (ou le ministre des Sports si cette dernière est dans l’incapacité de le faire). Si une compétition ne figure pas dans la liste de l’ARJEL, un opérateur de paris sportifs a le droit d’en demander son inscription au fichier.

Quels sont les sports ouverts aux paris sportifs chez les bookmakers ?

L’intégralité des compétitions sportives accessibles aux paris est disponible dans un document de l’ARJEL que vous pouvez consulter ici. S’il est impossible de toutes vous les présenter dans le cadre de cet article, voici tout de même quelques exemples concernant les sports les plus populaires : le foot, le tennis, le basket et le rugby.

Compétitions de foot ouvertes aux paris

En France, les deux premiers championnats professionnels sont ouverts aux paris : la Ligue 1 et la Ligue 2. Il n’est donc pas possible de miser sur le National ou le CFA. En Ligue 1, il est possible de parier sur les matchs sans enjeu, ce qui n’est pas le cas pour la Ligue 2. Concernant les Coupes, vous pourrez miser sur la Coupe de France (à partir des 32e de finale), la Coupe de la Ligue et le Trophée des Champions.

Les compétitions internationales sont également ouvertes aux paris : les bookmakers peuvent proposer des paris sur les tours préliminaires, les phases de poules et les phases finales la Champions League et l’Europa League.

Pour les autres pays, les modalités sont en général les mêmes : 2 premiers niveaux de championnat accessibles aux paris + coupe nationale + Super Coupe + éventuellement Coupe de la Ligue. En Espagne par exemple, on peut miser sur la Liga 1 et 2 ainsi que sur la Copa del Rey. En Angleterre, il est possible de parier sur la Premier League et Championship, ainsi que la FA Cup, la League Cup et le Community Shield.

Tennis : les tournois sur lesquels on peut miser

En tennis, l’intégralité des tournois du Grand Chelem est accessible aux paris (qualifications et tableau final). Sur le circuit ATP (hommes), on peut parier sur les 3 premiers niveaux : Masters 1 000, ATP 500 et ATP 250. Les World Tour Finals et Next Gen Finals peuvent aussi être proposés par les bookmakers.

Chez les femmes, les 4 premiers niveaux du circuit WTA sont ouverts aux pronos : Premier Mandatory, Premier 5, Premier et International. Il est aussi possible de miser sur les WTA World Tour Finals et Elite Trophy.

Les compétitions par nations peuvent aussi être au programme : Fed Cup, Coupe Davis (Groupe Mondial, Groupe I, Groupe II), JO. Sur la plupart des tournois, on peut engager des paris sur les rencontres en simple ou en double. Toutefois, en fonction des événements, il peut y avoir certaines restrictions.

Basket : sur quoi peut-on parier ?

Le basket est relativement bien représenté au catalogue de l’ARJEL. Voici les compétitions que vous pourrez retrouver sur les sites de paris sportifs :

  • USA : NBA, WNBA (féminin), NCAA (universitaire)
  • France : Jeep Elite, Pro B, Championnat LFB (féminin), Leader’s Cup, Coupe Joë Jaunay, Trophée Robert Busnel
  • Coupes continentales européennes : Euroleague, FIBA Europe Cup, Basketball Champions League, EuroCup
  • Championnats européens : Espagne (Liga Endesa, Liga espanola de Baloncesto), Grèce (ESAKE, HEBA), Allemagne (Bundesliga), Italie (Serie A, Legadue), etc.

Tournois et championnats de rugby proposés par les sites de paris sportifs

En rugby, la France est le seul pays où l’on peut parier sur les deux premiers niveaux de championnat (Pro A et Pro D2). Pour toutes les autres nations majeures (Angleterre, Nouvelle-Zélande, Australie, Écosse…), seul le premier échelon est ouvert au pari.

Bien entendu, vous pourrez miser sur l’intégralité des tournois majeurs : Coupe du Monde, Tournoi des 6 Nations, Coupe d’Europe, Challenge Européen, Super Rugby.

En rugby à 7, seuls les JO, la Coupe du Monde et les World Rugby Seven Worlds Series peuvent être inscrits au catalogue des sites de paris.

Quels sont les types de sports/compétitions qui sont interdits chez les bookmakers ?

Avant toute chose, il faut faire la différence entre les disciplines/compétitions qui sont interdites aux paris et celles qui ne figurent pas dans le fichier de l’ARJEL.

Le répertoire mis en place par l’Autorité de Régulation des Jeux en Ligne est très régulièrement mis à jour. Des compétitions sont enlevées ou ajoutées en fonction des délibérations. Par exemple, jusqu’au 1er juillet 2018, il était possible de parier sur la pelote basque. Si cette discipline n’est plus proposée par les bookmakers, rien n’empêche qu’elle fasse sa réapparition plus tard.

Certaines disciplines sont interdites aux paris, car elles ne sont pas réglementées de manière officielle. C’est par exemple le cas du Quiddich, le fameux sport que l’on retrouve dans les romans d’Harry Potter. Il est impossible de parier dessus parce que le sport n’est affilié à aucune fédération reconnue par le Ministère des Sports.

Types d’événement sur lesquels il est interdit de faire des paris sportifs

Pour savoir si une compétition ou un type de match est ouvert au pari chez les bookmakers, il faut se référer au fichier de l’ARJEL. Dans certains cas, il est possible de déterminer soi-même avec un peu de bon sens si l’on peut miser ou non sur une compétition. Il suffit de reprendre les critères du texte de loi introduit plus haut dans l’article.

  • Âge des participants : il varie en fonction des sports. Toutefois, on imagine sans peine qu’il est impossible de miser sur les tournois internationaux pupilles de foot.
  • Enjeu des rencontres : c’est le cas des rencontres de fin de saison entre un club condamné par exemple (voir plus d’explications au paragraphe suivant).
  • Notoriété de la compétition : Il faut que la compétition puisse attirer un certain nombre de parieurs pour qu’elle soit ouverte aux paris. C’est la raison pour laquelle les échecs ne sont jamais proposés.
  • Publicité autour des résultats : liée aux questions d’enjeux et de notoriété. On ne pourra par exemple pas parier sur les championnats de districts de football, car les résultats ne font pas l’objet d’une large diffusion.
  • Compétition non sportive : la loi de 2010 réglemente les paris sportifs en ligne. Il est donc interdit de miser sur autre chose qu’une compétition sportive, comme les élections ou le temps qu’il fera demain.

Il est intéressant de noter que la loi ne dit rien quant au statut des participants d’une compétition (amateur/professionnel).

Cas particulier des matchs sans enjeux

L’ARJEL interdit les paris sur les rencontres dénuées d’enjeu, et ce en raison des risques de trucages. Toutefois, si la notion d’enjeu regroupe des réalités différentes. Dans certains cas, elle se confond presque avec l’équité sportive (en savoir plus sur les événements sportifs sans enjeu).

Dans des sports comme le handball, un match est dit « sans enjeu » si la situation de l’une des équipes ne peut plus évoluer au classement. Pour le foot français (Ligue 2 uniquement), l’absence d’enjeu prend en compte un changement de classement, mais non de situation. Par exemple, si une équipe est reléguée définitivement, les matchs qu’elle jouera ensuite seront interdits aux paris, même si elle peut gagner une place. Au basket, c’est la même chose. Si l’une des équipes est déjà reléguée ou bien si elle ne peut plus atteindre les play-offs, ses matchs seront dénués d’enjeu.

La notion d’enjeu est parfois beaucoup plus large et par conséquent moins évidente. Au football, il est interdit de proposer des paris sur des matchs amicaux si les deux équipes ne sont pas dans les 50 premières nations au classement FIFA dans les 30 jours avant la rencontre. On ne pourra donc pas miser sur une rencontre amicale Madagascar/Burkina Faso par exemple.

Pour le cyclisme, les règles sont similaires. Les sites de paris sportifs ne peuvent proposer des paris que sur les championnats nationaux (piste et route) des 5 premières nations à l’UCI au 1er janvier de l’année en cours. La France n’est toutefois pas sujette à cette restriction.

Prévention des conflits d’intérêt entre bookmaker et compétitions sportives

Dans le cas où une personne participerait au capital d’un bookmaker et d’une équipe sportive, le site n’aura pas le droit de proposer des pronos sur certaines compétitions nationales, voire internationales. Ceci est confirmé par l’ARJEL sur son site.

GenyBet par exemple n’a pas le droit d’offrir des paris sur la Ligue 1, la Ligue 2, la Coupe de France, la Coupe de la Ligue, le Trophée des Champions ou l’Europa League car l’un des actionnaires, Jacques-Henri Eyraud, est également président du club de football de l’Olympique de Marseille (plus d’infos à ce sujet).

Noter cet article
Laisser une réponse